Infos Marne

Moins de morts sur les routes marnaises

17 février 2020 à 11h43 Par Emmanuel POLI
Les statistiques dévoilées par la préfecture de la Marne, montrent un léger recul de la mortalité routière

Trente-neuf personnes ont perdu la vie l’an passé sur les routes de la Marne, selon les chiffres dévoilés par la préfecture du département.

Un nombre en léger recul par rapport à 2018 (41 morts).

Une statistique qui cache d'immenses drames.

En juillet 2019, une voiture était percutée par un train au passage à niveau d'Avenay-Val-d'Or.

Les quatre occupants du véhicule, une femme et trois enfants, avaient été tués.

Au total, 485 accidents corporels ont été recensés l'an passé dans la Marne, faisant 660 victimes (39 morts, 185 blessés hospitalisés et 436 blessés légers).

La vitesse, toujours la vitesse

Sans surprise, la vitesse reste la première cause de mortalité sur les routes de la Marne.

En 2019, elle serait à l’origine de près d’un accident mortel sur quatre (24%) dans le département.

C’est nettement plus qu’il y a un an (14%).

Le non-respect du code de la route et l’inattention complètent le podium.

Alcool, stupéfiants et déports à gauche suivent.

Moins de radars, plus d'excès

Premier facteur de mortalité, la vitesse est également la première cause de suspension du permis.

1 812 procédures ont été prononcées en 2019 en raison d’une vitesse excessive sur les routes marnaises.

C’est pratiquement deux fois plus qu’en 2018 (915).

Selon les autorités, ce phénomène peut s’expliquer en partie par la dégradation des radars et ainsi un sentiment d’impunité de la part des automobilistes et/ou une mobilisation plus importante des forces de l’ordre sur les infractions du code de la route.

Parallèlement, on a noté une baisse des sanctions pour alcoolémie (1034 dont 167 prescriptions d’Ethylotests Anti-Démarrage) et pour usage de stupéfiants (508).

Précisons que depuis le début de l’année 2020, cinq personnes ont été tuées dans un accident de la route.