Infos Région

Ce qui ouvre ou pas

09 mai 2020 à 13h11 Par Emmanuel POLI
Découvrez les activités qui reprennent à partir du lundi 11 mai

Le confinement, entré en vigueur le 17 mars dernier, prendra fin à compter du lundi 11 mai.

Cela ne signifie pas pour autant que nous allons retrouver notre vie d'avant.

Mais certaines activités vont pouvoir reprendre.

On fait le point

Ce qui pourra rouvrir le 11 mai

- Les écoles

Une partie des maternelles et primaires va rouvrir dans le courant de la semaine, après une pré-rentrée des équipes éducatives pour mettre en place le protocole sanitaire (lavage régulier des mains, distance d’un mètre entre les bureaux...).

Chaque maire décide ou non de les rouvrir et les parents n’ont pas l’obligation de remettre leurs enfants à l’école.

- Les crèches

Elles peuvent à nouveau accueillir des enfants, mais dans une limite de dix maximum.

- Les commerces

Après deux mois de fermeture, les commerces, dits non essentiels, relèvent le rideau mais en respectant des mesures très strictes.

Le port du masque est recommandé dans ces lieux et pourra même être imposé par le responsable.

 

- Les marchés

Les marchés peuvent rouvrir mais pourront être adaptés sur décision du maire.

A Reims par exemple, pour les marchés supérieurs à 20 places fixes, seuls sont autorisés les commerçants alimentaires.

 

- Les transports en commun

Les transports vont reprendre progressivement en respectant là-aussi les mesures barrières obligatoires et le port du masque.

L’absence de masques dans les trains, bus et tramways sera sanctionnée par une amende de 135 euros.

- Les déplacements

Il sera possible de sortir librement dans la rue sans attestation dans une limite de 100 km autour de sa résidence.

Mais cette limite des 100kms ne s'appliquera que si l'on quitte son département de résidence.

Parcourir plus de 100kms dans son département de résidence reste possible sans restriction, comme l’a précisé le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner.

Au-delà de cette limite, une nouvelle attestation sera nécessaire.

Et ces déplacements ne devront se faire que pour des motifs professionnels ou familiaux impérieux (deuil, nécessité de s'occuper d'une personne vulnérable…).

Pas question d'en profiter pour aller rejoindre son amoureux, malgré la demande déposée par la députée Mireille Clapot.

  

 

- Les cimetières et les cérémonies d’inhumation

Pour ceux qui ne le sont pas déjà, les cimetières rouvriront le 11 mai.

Les gestes barrières devront être appliqués et le port du masque sera recommandé.

Quant aux inhumations, la réglementation de vingt personnes autorisées reste applicable.

 

- Les rassemblements

Ils sont de nouveau autorisés mais avec en nombre très limité (10 personnes maximum) et toujours dans le respect des gestes barrières.

 

- Le sport

Seule la pratique individuelle et en plein air sera autorisée à partir du 11 mai.

Les piscines et autres lieux fermés resteront fermés dans l’immédiat.

 

- Les médiathèques et bibliothèques

Elles peuvent rouvrir leurs portes dès le 11 mai mais chaque municipalité décide de la date et des modalités.

 

- Les forêts

Les forêts seront à nouveau accessibles à partir du 11 mai.

 

Ce qui restera fermé le 11 mai

 

- Les collèges

Dans notre région, qui se trouve en zone rouge, les collèges ouvriront au mieux au mois de juin.

 

- Les lycées

Pas de réouverture dans l’immédiat.

Une décision sur une possible réouverture sera prise fin mai.

 

- Les universités

Le sort des universités est déjà réglé.

Pas de réouverture avant septembre.

 

- Les bars, cafés, restaurants, discothèques

Pas de réouverture dans l’immédiat.

Une décision sur une possible réouverture sera prise fin mai.

Les restaurants peuvent poursuivre leur activité en livraison ou en Drive.

 

- Les cinémas, théâtres, cabarets, salles de concerts

Les responsables de ces établissements devront encore patienter.

Ils gardent portes closes pour le moment.

 

- Les salles de sport

Même cause, même effet.

Les lieux couverts (salles de sports, d’escalade…) sont interdits, au moins jusqu’au 2 juin.

 

- Les parcs et jardins

Dans la mesure où nous sommes en zone rouge, ils resteront fermés pour le moment.

 

- Les plages et lacs

« La règle générale, c’est la fermeture », a précisé le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner mais les préfets pourront autoriser leur réouverture sous conditions.

Dans la Marne, le préfet est favorable à la reprise de certaines activités au Lac du Der.

 

- Les salles des fêtes

Les salles des fêtes, les salles polyvalentes resteront également fermées, jusqu’au 1er juin au moins.

Le gouvernement propose un tableau récapitulatif