"C’est une insulte à la mémoire de ceux qui sont tombés pour sauver la France"

10 septembre 2021 à 11h52 par Emmanuel POLI

séparateur

Le maire de Reims ne cache pas sa colère après les dégradations sur le monument aux martyrs de la Résistance

Jeudi 9 septembre, le monument aux martyrs de la Résistance de Reims situé sur les promenades Jean-Louis Schneiter a été l’objet de dégradations. 

La lettre « L » de la mention en métal « A la résistance »  a été en partie arrachée.

Une autre lettre, « S », a été partiellement soulevée du support en pierre, et heurtée.

Sur un côté de ce monument, la police municipale a également constaté la mention « DS » écrite avec un marqueur noir.

Dans un communiqué, le maire de Reims, Arnaud Robinet, ne cache pas sa colère :

« J’ai appris hier soir avec colère et indignation que le monument aux Martyrs de la Résistance avait été dégradé. Plusieurs « Lettres » ont été abîmées et une en partie arrachée.

C’est une insulte à la mémoire de ceux qui se sont battus et sont tombés pour sauver la France et notre liberté.

J’espère que les caméras de la Ville permettront d’identifier les auteurs de cet acte de vandalisme intolérable.

Quoi qu’il en soit, j’ai décidé de porter plainte au nom de la Ville. »