Reprise épidémique : le préfet de la Marne annonce de nouvelles mesures

23 novembre 2021 à 22h30 par Emmanuel P.

séparateur

Plus de 90 classes sont fermées dans la Marne. Masque imposée sur les marchés et événements festifs. Renforcement des contrôles du pass sanitaire.

« L'épidémie fait un rebond sans précédent avec une fulgurance singulière, alors qu'il y a encore quelques semaines on était très serein ». 

C’est en ces termes que le préfet de la Marne Pierre N'Gahane a débuté sa conférence de presse ce mardi 23 novembre.

En voyant les chiffres d’autres pays et du reste du territoire national, « on savait que la Marne finirait pas être rattrapé par la dynamique virale ».

Le taux d'incidence de l'épidémie de Covid-19 est passé d’une vingtaine de nouveaux cas pour 100 000 habitants le 1er novembre à 134 aujourd’hui, dans le département. 

Preuve de la reprise de l’épidémie, pour le préfet, les chiffres à l’école.

« A la rentrée, nous étions à trois classes fermées. Nous en sommes désormais à 91. C’est assez révélateur de la situation dans laquelle nous sommes ».

Sur l’ensemble du territoire, ce sont quelque 6 000 classes qui sont fermées, selon le ministre de l'Éducation nationale.

Le masque revient

Compte-tenu de la situation, le Préfet de la Marne a annoncé l’obligation du port du masque, pour toute personne de onze ans et plus, dans certains lieux et situations à forte fréquentation comme les marchés y compris les marchés de Noël, les brocantes, les abords des gares, des stades et des établissements scolaires, les rassemblements comme les manifestations ou encore les files d'attente.

Concernant le marché de noël de Reims, le pass sanitaire sera obligatoire de même que le masque dans les espaces « barriérés ».

Le préfet n'envisage pas d'annuler les marchés de Noël ou de limiter leur jauge pour le moment.

Renforcement du contrôle du pass sanitaire

Pierre N'Gahane a également averti que les contrôles sur la présentation d'un pass sanitaire seraient renforcés dans les bars et restaurants.

Une réunion avec les professionnels de la filière est également prévue.

Ces mesures pourront monter en puissance en fonction de l’évolution sanitaire.

Un conseil de défense est prévu ce mercredi 24 novembre.S'il n'envisage pas d'annuler les marchés de Noël ou de limiter leur jauge pour l'heure, l

Un élargissement du public concerné par les doses de rappel devrait être annoncé à cette occasion.