Infos Marne

Un militaire mis en examen pour meurtre

18 décembre 2020 à 04h02 Par Emmanuel POLI
Crédit photo : L'Union

Il est soupçonné d'avoir mortellement poignardé un homme de 33 ans lundi soir à Châlons-en-Champagne

Une information judiciaire du chef d’assassinat a été ouverte à la suite de la mort d’un homme de 33 ans, à Châlons-en-Champagne.

Les faits remontent à lundi (14 décembre) soir.

Un peu avant 23h, les pompiers et la police sont appelés pour une personne blessée par arme blanche, rue Emile Schmit à Châlons-en-Champagne.

Sur place, ils découvrent un homme allongé sur la chaussée.

Malgré les soins prodigués par les secours, la victime âgée de 33 ans, décède avant son transport au CHU de Reims. 

Plusieurs témoignages mettent en cause un homme de 36 ans, militaire à Mourmelon, mais demeurant à Châlons.

Après une après-midi puis un début de soirée arrosée, le suspect se serait verbalement disputé avec plusieurs convives, dont la future victime. 

Une bagarre aurait alors éclaté dans la rue et le mis en cause, muni d’un couteau, lui aurait porté plusieurs coups, dont un mortel.

Il se serait ensuite enfui dans son véhicule après avoir agressé la victime.

Interpellé vers 6h, le suspect reconnaissait l’altercation, avoir sorti puis déployé un couteau, dans le but d’intimider la victime, mais niait le caractère intentionnel des coups portés.

Selon lui, les lésions de la victime seraient accidentelles, et auraient été occasionnées durant un corps-à-corps.

Les enquêteurs ont cependant retrouvé la trace d’un SMS envoyé une heure environ avant les faits, dans lequel le militaire annonçait qu’il allait « crever » l'homme de 33 ans.

Une découverte qui a conduit le parquet de Reims à requalifier les faits en assassinat (meurtre avec préméditation).

Présenté hier (jeudi 17 décembre) devant le juge d’instruction, le suspect a été mis en examen du chef de meurtre.

Déjà condamné à 4 reprises entre 2009 et 2018 pour des délits routiers, usage de produits stupéfiants et transport d’arme illicite, il a été placé en détention provisoire.