Infos Marne

Nouvelle erreur de procédure

21 juillet 2019 à 20h06 Par Emmanuel POLI
La non-présentation d'un document permet à un homme, accusé d'avoir provoqué la mort de sa femme, de sortir de prison

Dans la nuit du 3 au 4 juillet dernier, une mère de famille de 37 ans décédait après avoir été heurtée par une voiture conduite par son mari à Thil dans la Marne.

L’homme affirme avoir percuté accidentellement la jeune femme.

Il voulait, dit-il, échapper à sa colère et celle de plusieurs membres de sa belle-famille, alors qu’il se trouvait avec sa maîtresse.

Mis en examen pour coups mortels aggravés sur sa compagne, il a finalement été remis en liberté jeudi dernier suite à une erreur de procédure, selon une information du journal L’Union.

Ce n’est pas la première du genre « sur le ressort de la cour d’appel de Reims », comme le rappelle le quotidien.

La première n’a pas permis à Philippe Gillet, accusé du meurtre de son ancienne maîtresse Anaïs Guillaume dans les Ardennes, de sortir de prison.

En revanche, la deuxième a entraîné la libération de la jeune femme accusée d’avoir commandité et organisé le meurtre de Kevin Chavatte, un adolescent tué il y a un an à Mourmelon-le-Grand (Marne).