Infos Marne

Libérée pour une erreur de procédure

13 juin 2019 à 14h09 Par Emmanuel POLI
L'adolescente soupçonnée d'avoir commandité le meurtre de Kevin à Mourmelon, va être libérée pour un vice de procédure

C’est une décision qui devrait secouer les proches de Kevin.

Les magistrats de la chambre de l’instruction ont décidé de remettre en liberté l’adolescente suspectée d’avoir orchestré l’assassinat de l’adolescent, poignardé à mort l’an passé à Mourmelon-le-Grand dans la Marne.

Des documents n'ont pas été communiqués aux avocats des deux prévenus.

En revanche, l’autre accusé dans cette affaire reste en détention.

Son avocat n'a pas demandé sa remise en liberté, sans doute pour éviter tout trouble à l’ordre public ou risque de représailles.

Un scénario diabolique

L’enquête avait révélé que Kevin était tombé dans un piège mortel, soigneusement préparé par son ancienne petite amie et un jeune homme.

La jeune fille avait donné rendez-vous à la victime dans un parc de Mourmelon.

C’est alors que son complice devait simuler le vol du sac de l’adolescente, pour obliger Kevin à réagir et le poignarder à mort, afin de corroborer la thèse du vol qui avait mal tourné.

Les protagonistes avaient même fait des recherches préalables afin d’élaborer un portrait-robot plausible.

Le jeune homme s'est même construit un alibi en publiant une photo sur son compte Facebook pour le jour et l'heure du crime.

Trahi par une blessure provoquée par la bagarre avec Kevin, il avait finalement tout avoué lors de sa garde à vue.