Infos Marne

Les obsèques de Valentin ont été célébrées

22 octobre 2019 à 16h21 Par Emmanuel POLI
Les policiers interviennent sur le lieu du drame
Crédit photo : L'Union

La famille de l'enfant 12 ans, renversé par une voiture, a pu compter sur la générosité de proches mais aussi d'anonymes pour financer ses funérailles

Les obsèques de Valentin, décédé une semaine après avoir été percuté par une voiture à Reims, ont été célébrées lundi.

Pour financer ses funérailles, la cousine de la jeune victime avait lancé un appel public à la générosité.

Et elle a été entendue.

La cagnotte, mise en place sur la plateforme Leetchi, a rapidement dépassé les 5000 € espérés.

Un soulagement pour le père de l’enfant, déjà très lourdement affecté par le décès de son fils et qui ne pouvait faire face aux dépenses de ses obsèques.

Il a tenu à remercier qui l’avait soutenu dans cette terrible épreuve :

« Comme je ne peux pas répondre individuellement à tous vos messages, je tenais sincèrement à remercier tous les participants de cette cagnotte. 

Vous êtes vraiment des personnes au grand cœur avec une bonne âme. 

Vos messages de soutien nous font du bien malgré les circonstances. Jamais nous n'aurions pensé avoir autant de solidarité et de générosité de votre part. 

Merci vraiment du fond du cœur, je ne sais comment vous exprimer ma gratitude. 

Vous êtes des personnes formidables et je vois que le décès de Valentin a touché nombreux d'entre nous. 

Le papa de Valentin vous remercie profondément.

Milles mercis à vous tous ».

En plus des dons, de nombreux messages de soutien ont été laissés sur la plateforme, des connaissances, voisins, ou amis de la famille mais aussi et surtout des anonymes, principalement d’autres parents très touchés par le drame qui affecte ce papa.

 

La cagnotte est encore ouverte pour une semaine.

L'enquête se poursuit

Sur le terrain, les enquêteurs recherchent toujours le conducteur de la voiture qui a poursuivi sa route après avoir renversé Valentin.

La femme, qui aurait loué le véhicule, a été placée en garde à vue il y a une dizaine de jours avant de ressortir libre.