"Cest la seule chose qu’on peut lui offrir. On pourrait au moins lui laisser ça !"

7 novembre 2021 à 12h21 par Emmanuel P.

séparateur

Une maman dénonce les vols à répétition sur la tombe de son enfant

On a beau faire, il y a certaines choses auxquelles on ne parvient pas à s’habituer.

La peine d’une mère qui a perdu son enfant en est une.

La bêtise cruelle en est une autre.

Pauline, qui nous a contactés il y a quelques jours, ne s’habitue ni à la première, ni à la seconde.

En avril 2019, cette jeune femme a perdu son premier enfant.

Régulièrement, elle vient fleurir sa tombe dans le cimetière d'Auberive (Marne). 

Mais, quelques mois plus tard, des objets décoratifs déposés sur la sépulture de son bébé, ont commencé à disparaître.

« En décembre 2019, on s’est fait voler des fleurs. J’avais mis un mot au maire pour le prévenir », se souvient la jeune femme de 27 ans.

Et puis, il y a un peu plus d’un mois, c’est un vase qui a disparu ainsi que des figurines plantées dans des potées de fleurs.

Des objets avaient également été déplacés.

Dernièrement, c’est une décoration pour Halloween qui a disparu, seule la fleur qui se trouvait dans le pot a été abandonnée.

« Notre enfant ne pourra jamais aller chercher des bonbons pour Halloween, ça fait d’autant plus mal au cœur. Ces objets, c’est la seule chose qu’on peut lui offrir. On pourrait au moins lui laisser ça. », clame la jeune femme.

Pauline n’a aucune idée de l’identité du ou des voleurs.

« Il y a déjà eu des vols de fleurs au cimetière mais autant de fois en aussi peu de temps, jamais. Quand j’en parle aux gens du village, ils sont étonnés et choqués ».

La jeune femme ressent de la tristesse et de la colère.

« Je crois que la personne qui fait ça, ne peut pas imaginer la blessure que ça peut faire. La perte d’un enfant, c’est déjà une terrible épreuve à vivre. Il faut se mettre à la place des gens. On demande juste qu’elle arrête ».