Infos Marne

Surveillants agressés, prison bloquées

06 mars 2019 à 05h41 Par Emmanuel POLI
Crédit photo : Emmanuel Poli

Des appels à bloquer les centres de détention sont lancés après des agressions de surveillants pénitentiaires

Journée noire hier dans les centres de détention.

Un détenu a agressé deux surveillants à la prison de Condé sur Sarthe (Orne) avant d’être interpellé par les forces de l’ordre.

Sa compagne a été tuée lors de l’assaut du Raid.

L'un des deux agents agresés a été plus grièvement atteint.

Tous deux hospitalisés, pour des blessures au ventre et au visage, leur pronostic vital n’est pas engagé.

 

Et puis, un autre surveillant pénitentiaire a été agressé hier après-midi à Château-Thierry dans l'Aisne.

Il a été touché à la gorge, ce qui lui a valu 13 points de suture et 9 jours d'ITT.

Son agresseur serait un détenu signalé comme radicalisé et placé à l'isolement.

Il a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité assortie de 30 ans de sûreté pour le meurtre de deux gendarmes dans le Var en 2012.

Selon un surveillant, le détenu "regardait en boucle les informations sur l'agression de Condé" avant l'agression.

En soutien à leurs collègues agressés hier, les membres du syndicat Force Ouvrière ont décidé de bloquer ce matin (mercredi 6 mars) les prisons de Châlons-en-Champagne, Reims, Clairvaux et Villenauxe-la-Grande (Aube).