Infos Région

Ouverture du procès du drame de Bazancourt

11 janvier 2019 à 09h46 Par Emmanuel POLI
Une banderole a été installée devant le palais de justice de Reims, où se déroule le procès
Crédit photo : L'Union

Deux jeunes cordistes avaient trouvé la mort en 2012 alors qu'ils travaillaient dans un silo

Les proches d’Arthur et Vincent espèrent des réponses aux questions qu’ils se posent depuis 7 ans.

En mars 2012, ces deux jeunes techniciens cordistes sont morts ensevelis sous des tonnes de sucre, dans un silo qu’ils nettoyaient à Bazancourt dans la Marne.

Deux autres avaient pu s’en sortir.

Les sociétés Cristal Union, à qui appartient le site et Carrard Services, employeur des victimes, sont jugées aujourd’hui à Reims, pour « blessures et homicides involontaires ».

Et ce drame est loin d’être un cas isolé.

Un drame similaire avait coûté la vie à un autre technicien cordiste sur le même site en 2017.

Pour défendre leurs intérêts, une association baptisée « Cordistes en colère, cordistes solidaires » a récemment vu le jour.

L’avocat de l’association, Maître Emmanuel Ludot nous explique pourquoi (selon lui) les accidents sont aussi fréquents.

Écouter le podcast