Infos Aisne

Mort d'Elisa Pilarski, Curtis serait le seul coupable

31 octobre 2020 à 19h10 Par Emmanuel POLI
Selon la conclusion d'un rapport d'expertises réalisé par deux vétérinaires, le chien aurait attaqué sa maîtresse.

C’est une information qui pourrait faire basculer le mystère de la mort d’Elisa Pilarski.

Selon le rapport d’expertise rendu par deux vétérinaires, le chien Curtis serait l’unique auteur des morsures ayant causé le décès de sa maîtresse.

Le corps de cette jeune femme de 29 ans, enceinte de six mois, a été découvert en novembre 2019 dans la forêt de Retz dans l’Aisne.

Les deux experts affirment que les morsures retrouvées sur le corps de la victime, correspondent uniquement à la mâchoire de Curtis.

Elles ne seraient pas compatibles avec des morsures de chien de chasse.

Les experts pointent également le comportement général de Curtis.

Ils estiment que l’American Pitbull Terrier âgé de deux ans environ, aurait été dressé à la pratique dite au mordant, qui est illégale en France.

Selon eux, l’animal excité par la présence d’une meute de chasse à courre aurait cherché à retirer sa muselière, ce qui expliquerait les traces de griffures sur sa tête.

Il se serait retourné contre sa maîtresse, qui n’aurait pas eu la force de le maîtriser.

Précisons que les résultats des prélèvements ADN réalisés sur Curtis et les autres chiens n’ont toujours pas été communiqués.