Infos Marne

Justice pour Tony

11 février 2020 à 07h14 Par Emmanuel POLI
Le beau-père et la mère de cet enfant de 3 ans sont jugés à partir d'aujourd'hui par la cour d'assises de la Marne

C’est une affaire qui a suscité une très vive émotion bien au – déla de notre région.

En novembre 2016 à Reims, le petit Tony un enfant de 3 ans, était mort des suites de violences répétées.

Son beau-père, auteur présumé des coups, et sa mère, accusée de ne pas avoir réagi, doivent être jugés à partir d’aujourd’hui par la cour d’asssise de la Marne.

Plusieurs associations se sont portées partie civile dans cette affaire.

Le beau-père de Tony encourt 30 ans de réclusion criminelle alors que la mère de l’enfant, jugé pour non-assistance à personne en péril, risque 5 ans.

Le procès pourrait être reporté en raison de la grève des avocats contre la réforme des retraites.

Rappel des faits

Le 26 novembre 2016 à Reims, la mère de Tony appelle les pompiers pour signaler que son fils Tony, 3 ans, a perdu connaissance.

Une fois sur place, les secours découvrent l’enfant inconscient, couvert de bleus.

La petite victime succombera à ses blessures à son arrivée à l’hôpital de Reims.

Le compagnon de la mère de Tony, déjà connu de la justice pour des faits de violences, est interpellé dans la foulée.

L’autopsie révèle que l’enfant est mort d’une double rupture de la rate et du pancréas.

Placée en garde à vue, la mère reconnait les coups répétés de son compagnon sur son fils.

Lors d’une conférence de presse, le procureur de la République de Reims Matthieu Bourrette dénonce le silence coupable autour de cette affaire.

« Je soutiens que si les services de police avaient été avisés depuis plusieurs semaines, cet enfant aurait pu connaître Noël 2016 ».

Ce qui l’a conduit à poursuivre un des voisins du couple pour « non-dénonciation de crime ».

Jugé en correctionnelle en octobre 2019, cet homme a finalement été relaxé mais le parquet a fait appel de ce jugement.