Insolite

Elle paye près de 2 600 € pour un kebab

10 septembre 2019 à 13h07 Par Anicet

Affamée pendant sa visite de la vieille ville de Jérusalem, une touriste s'est précipitée dans un petit café pour se restaurer.

Elle choisit son repas, un shawarma (un kebab local) qu'elle paye en carte bancaire sans prendre le temps de vérifier la devise et le prix.

Peu de temps après, elle se rend compte qu'une importante somme d'agent a été débité de son compte, 10 100 shekels (monnaie locale), ce qui correspond à 2 592 euros.

La touriste retourne se plaindre au café exigeant un remboursement.
Les patrons de l'établissement s'excusent, assurent qu'une erreur s'est produite lors de la transaction et promettent de la rembourser.

Une dizaine de jours plus tard, elle s'aperçoit que son compte en banque n'a pas bougé, le remboursement n'a donc pas été effectué.

Elle décide donc d'alerter les journaux locaux.

En enquêtant, les journalistes retrouvent un ancien employé du café, qui confirme qu'il existe tout un système visant à tromper les touristes.

Selon cet homme, dans cet établissement il n'y a pas de menu, le prix est énoncé oralement aux touristes. Le shawarma coûte en réalité 80 shekels.

Lors de la vente, les employés facturent le client en shekels, en euros ou en dollars.
Par exemple : « Le client voit 80, il ne remarque pas que c'est en dollars... » explique l'ex-employé.

Après la publication de différents articles à ce sujet dans la presse, les propriétaires se sont une nouvelle fois excusés auprès de la touriste, assurant une seconde fois qu'elle serait bientôt remboursée.