Drame de Virey-sous-Bar : Audrey Adam reçoit la Légion d’Honneur

11 juin 2021 à 17h21 par Guillaume Pingat

séparateur

La travailleuse sociale est décédée dans l'exercice de ses fonctions.

Emmanuel Macron l’a annoncé, Audrey Adam est nommée au grade de chevalier de la Légion d’Honneur à titre posthume.

Le président du Conseil départemental de l’Aube Philippe Pichery en avait fait la demande au président de la République lors de son déplacement à Pont-Sainte-Marie le 19 mai.

Pour rappel, la conseillère en économie sociale et familiale, âgée d’une trentaine d’années, a été retrouvée morte à Virey-sous-Bar (Aube) chez l’octogénaire à qui elle rendait visite.

L’homme de 83 ans aurait ouvert le feu sur Audrey Adam avant de se donner la mort.

Mis à part une marche blanche qui a rassemblé près de 1000 personnes dix jours plus tard, le drame est passé inaperçu. L’ensemble de la profession d’assistante sociale accuse les médias et le gouvernement d’avoir été silencieux.

Depuis, l’appel a été entendu et quelques personnalités politiques à l’image du secrétaire d’Etat chargé de l’Enfance et des Familles Adrien Taquet se sont exprimés sur les réseaux sociaux.

Pour Philippe Pichery, la décision du chef de l’Etat est un acte très fort et « marque la reconnaissance au plus haut niveau de l’État du rôle essentiel des travailleurs sociaux et médico-sociaux qui chaque jour œuvrent dans l’ombre auprès des plus fragiles d’entre nous dans des conditions par nature souvent difficiles et complexes. »

Le décret portant nomination d’Audrey Adam dans l’ordre national de la Légion d’honneur paraîtra au Journal officiel dans les prochains jours.