Infos Ardennes

Boris Ravignon soutient sa police

10 mai 2019 à 16h03 Par Emmanuel POLI
Le maire de Charleville-Mézières porte plainte après des menaces proférées contre des policiers municipaux

La ville de Charleville-Mézières a déposé plainte au commissariat pour menaces à l'encontre d'un dépositaire de l'autorité publique.

Mardi dernier, en fin de journée, une patrouille de la police municipale qui effectuait un contrôle routier dans le quartier de Manchester, a été prise à partie par des jeunes du secteur.

Visiblement mécontents de la présence policière, ils sont venus perturber l’opération et ont proféré des menaces à l'encontre des agents.

La scène a été filmée par les caméras de vidéoprotection.

Dans un communiqué, le maire Boris Ravignon assure qu'une plainte sera systématiquement déposée si des actes similaires venaient à être commis.

« Les Carolomacériens ont le droit de vivre en toute sécurité, où qu'ils habitent. La réaction belliqueuse de ces voyous indique clairement que la présence des forces de l'ordre, policiers municipaux ou nationaux, les dérange au plus haut point. Cela nous encourage donc à multiplier nos patrouilles, ce que nous allons faire. Je ne laisserai jamais une poignée de délinquants désœuvrés tenter d'imposer leur loi sur tel ou tel secteur de notre ville. »