Infos Ardennes

Boris Ravignon demande l'aide du gouvernement

11 février 2019 à 14h29 Par Emmanuel POLI
Crédit photo : L'Ardennais

Le maire de Charleville-Mézières s'inquiète de l'impact de la mobilisation des gilets jaunes sur l'économie de sa ville

Les élus de grandes villes s'inquiètent de l'impact économique des manifestations des gilets gilets jaunes, après le 13ème samedi de mobilisation.

Ils demandent une réunion d'urgence au gouvernement.

Le maire de Charleville-Mézières leur emboite le pas.

Dans un courrier au 1er Ministre, Boris Ravignon évoque un chiffre d’affaires en recul de 30 à 40% dans sa ville, par rapport aux samedis de l’année précédente.

Il souligne également que la ville et la communauté d’agglomération (Ardennes Métropole) ont subi des préjudices importants : mobilier urbain dégradé, chaussées endommagées, containers à déchets incendiés…

Le préjudice dépasse, selon lui, les 100.000 euros.

Boris Ravignon dénonce, par ailleurs, le manque de moyens humains pour empêcher les débordements en marge des manifestations.

Il se dit favorable à la création d'un fonds destiné à soutenir les villes dont les commerçants sont sérieusement impactés par le mouvement des gilets jaunes.