Infos Marne

Dictée solidaire

16 octobre 2017 à 11h19 Par Emmanuel POLI
Ce texte est lu dans les écoles pour sensibiliser les élèves à la lutte contre les maladies génétiques rares

Dans plus de 2.000 établissements scolaires en France, des élèves du primaire au secondaire planchent aujourd'hui sur la dictée d'ELA.

Objectif, sensibiliser les plus jeunes aux leucodystrophies, des maladies génétiques rares.

Cette année, c'est un texte de Leïla Slimani, lauréate du prix Goncourt 2016, qui a été retenu par l'Association européenne contre les leucodystrophies.

Pour l'occasion, des personnalités joueront le rôle de professeur d'un jour en lisant cette dictée.

C'est le cas de Brigitte Macron, l'épouse du chef de l'Etat, dans un établissement parisien.

Dans notre région, les joueurs et dirigeants de l'Estac sont également très investis.

L'entraîneur Jean-Louis Garcia et le capitaine Benjamin Nivet (photo) sont respectivement intervenus aux collèges Marguerite Bourgeoys et Dominique Davio.

Cette dictée lance la campagne de l'association baptisée "Mets tes baskets et bats la maladie".