Infos Aisne

Leur fils de 18 ans, schizophrène, a disparu

10 novembre 2017 à 17h43 Par Pénélope Milan
Crédit photo : Jean-Marie Champagne

A Saint Erme, depuis lundi, Steven, le fils des époux Carpentier, n’a plus donné signe de vie.

Depuis le 29 octobre dernier, Steven, le fils d’Angélique et Grégory Carpentier, a disparu.

L’alerte a été donnée par l’Impro de Sissonne dans lequel travaille le jeune homme. «  On nous a appelés lundi pour nous dire que Steven n’était pas venu travailler . L’établissement venait de rouvrir après avoir été fermé durant les vacances. Le foyer de vie pour les jeunes majeurs de Saint-Erme où il logeait n’avait plus de nouvelles depuis une semaine, mais ne s’était pas inquiété car Steven a l’habitude de fuguer  », raconte la maman qui lance immédiatement un appel sur les réseaux sociaux.

«  L’Impro a été signalée sa disparition à la gendarmerie. Nous, on a diffusé un message et une photo de Steven sur Facebook. On est très inquiet car Steven est schizophrène. Il a un traitement à prendre et n’a aucun de ses médicaments sur lui. Il n’a ni argent, ni téléphone non plus. »

Ce n’est pas la première fois que le jeune homme de 18 ans disparaît ainsi. «  Il était déjà parti en août. On l’a retrouvé trois jours plus tard, dans un hôpital parisien. Là, cela va faire 10 jours et avec les températures actuelles, j’ai peur pour lui, même si je sais que mon fils sait se débrouiller. »

Le couple a reçu quelques messages après son appel sur les réseaux sociaux. Steven aurait peut-être été vu du côté de la gare de Laon, puis dans un centre d’hébergement à Berck. «  Si vous le voyez, appelez la gendarmerie, conseille la maman. Sans ses médicaments, Steven peut être violent envers lui-même et envers les autres. »

Le jeune homme, brun, aux yeux marron et aux cheveux courts porterait un jean bleu et un gilet noir.

Pour tous renseignements : contactez la gendarmerie de Laon ou de Sissonne