Infos Sport

Le Didier Deschamps marnais attend sereinement le match contre l’Uruguay

05 juillet 2018 à 23h25 Par Emmanuel POLI
Il porte le même nom que le sélectionneur des bleus. Une homonymie pas toujours facile à vivre.

Il y a des noms plus ou moins faciles à porter.

Didier Deschamps n’a jamais eu de problème avec le sien.

Même si c’est vrai que depuis le début de la coupe du monde, ses proches le taquinent un peu plus que d’habitude.

Car Didier Deschamps n’est pas Didier Deschamps.

Enfin, pas LE Didier Deschamps.

Celui dont nous vous parlons habite à quelques kilomètres de Reims.

Il est ce que l’on appelle un homonyme du sélectionneur des Bleus.

Si actuellement, il est plutôt tranquille, ça n’a pas toujours été le cas.

Après la victoire en coupe du monde en 1998, « je recevais des appels téléphoniques en pleine nuit ».

« Jamais mal attentionnés, affirme-t-il. Des gens me demandaient si j’étais avec Zizou, ce genre de choses. Ça a duré quelques jours. »

Mais sont anecdote la plus étonnante, c’est une lettre reçue du Bénin.

« On m’a proposé d’investir dans une société de prospection pétrolière. Impossible, je n’ai pas les moyens, confie-t-il dans un sourire ».

S’il reconnaît ne pas être un grand fan de football, il suit tout de même les matchs des bleus et souhaite évidemment le meilleur à son homonyme et à ses joueurs.

Même s’il est bien conscient qu’une victoire des bleus pourrait lui avoir quelques nouvelles nuits blanches.