Infos Ardennes

La charge de Boris Ravgnon contre la SNCF

14 décembre 2017 à 11h44 Par Emmanuel POLI
Le maire de Charleville-Mézières estime que l'entreprise se moque de ses usagers

Boris Ravignon est en colère contre la SNCF.

Dans un message sur tweeter, le maire de Charleville-Mézières dénonce les mouvements sociaux, les retards à répétition et les trains archi-bondés tous les jours entre Reims et sa ville.

Il estime que la SNCF se moque des usagers.

« Cela ne peut plus durer », souligne-t-il, en demandant à la Région Grand Est de sanctionner financièrement l’entreprise de transports ferroviaires.