Il sort une arme factice face aux gendarmes

14 novembre 2017
Par L'Est Eclair

Un jeune homme de 20 ans doit être présenté au tribunal correctionnel de Troyes, cet après-midi à 14 h, en comparution immédiate, après une garde à vue de plus de deux jours.

Il a été interpellé dimanche matin, à Méry-sur-Seine, après une nuit trop arrosée. L’histoire commence quand les gendarmes reçoivent un appel vers 5 h 10. Un habitant se plaint qu’un individu aviné frappe à sa porte.

À l’arrivée des militaires, le jeune homme est dans la cour, et explique qu’il cherche une clé perdue à l’aide de sa lampe électrique. Il est calme mais dégage une forte odeur d’alcool. Les gendarmes décident alors de le ramener au domicile de son père, qui habite dans la commune.

Le jeune homme entre chez lui, et, pour une raison obscure, saisit alors une arme de poing, un pistolet qui se révélera factice, et insulte les forces de l’ordre. Quand les gendarmes lui demandent de lâcher cette arme et de sortir, il refuse. Il leur faut aller le chercher et l’interpeller. Il est placé en garde à vue dans la foulée.