Ces médecins boutés hors du centre-ville

14 novembre 2017
Par Benoît Soilly (l'Est Eclair)
A Troyes, dans l’impossibilité de respecter les nouvelles normes d’accessibilité, certains professionnels de santé quittent leur cabinet en centre-ville. Non sans conséquences.

Le « médecin de centre-ville » est-il une espèce en voie de disparition ?

C’est ce que laisse craindre le départ de quatre médecins généralistes implantés dans un immeuble du quartier du Gros-Raisin, au cœur du Bouchon.

« Délirant »

Face à l’obligation de se conformer aux normes d’accessibilité, logiquement en 2018, pour recevoir des personnes handicapées, les docteurs Bonja, Caron, Farrugia et Blaison-Baudel ont dû quitter leur cabinet, il y a plusieurs mois déjà

Quatre médecins installés dans le quartier du Gros-Raisin ont dû se résoudre à déménager dans une maison de santé adaptée. Pour respecter les normes d’accessibilité, il aurait fallu détruire et reconstruire l’immeuble qui accueillait leur cabinet.

Lire l'article complet sur l'Est Eclair (cliquez ici)