Infos Aube

5 bonnes raisons de courir la corrida, ce vendredi à Troyes

12 décembre 2017 à 18h21 Par Christophe Mallet
Crédit photo : Archives 2016 Jérôme BRULEY

Courir de nuit, déguisé, dans un centre-ville illuminé avant les fêtes de Noël : les raisons de se joindre à cette joyeuse meute, qui prendra le départ de la 12e corrida vendredi 15 décembre (20 h 15), sont multiples.

Ils étaient 260 lors du baptême du feu de cette épreuve décalée et déjantée. La 12e édition, vendredi, devrait déplacer environ 2 000 participants dans le centre-ville de Troyes. Le succès populaire de cette épreuve plus ludique que sportive est monté en flèche au fil des ans. Il faut dire que les raisons de se joindre à cette foule en délire ne manquent pas.

Si vous n’avez pas encore franchi le pas, voici cinq bonnes raisons de vous lancer :

1. Un peu de sport avant les fêtes

D’accord, on n’est pas sur un format marathon, mais courir 5 km, de nuit, dans le froid, c’est quand même sportif. Que vous fassiez l’effort au pas de course ou au petit trot, vous allez solliciter des muscles et faire monter votre fréquence cardiaque. Pas besoin d’une préparation poussée, mais quelques footings en amont ne feront pas de mal. Si le déguisement choisi s’avère encombrant, ces 5 km peuvent devenir plus longs que prévu. Ce n’est pas grave, avant les fêtes, plus vous vous délesterez de vos kilos superflus, moins vous aurez perdu votre temps.

2. Découvrir la ville autrement

Battre le pavé dans les rues de Troyes, ce n’est pas toujours pratique. Ceux qui ont l’habitude de chausser les baskets pour un footing optent généralement pour les chemins de traverse. Cette corrida est une opportunité unique d’allonger la foulée en plein cœur du Bouchon, sans être importuné par la circulation. La ville est à vous, pour une fois, alors profitez-en pour la découvrir autrement. Cette année, le cortège descendra la rue Emile-Zola (gare aux glissades sur les pavés), traversera la rue Saint-Pierre réhabilitée, pour débouler rue de la République. Sous les illuminations de Noël, encouragés par des spectateurs en délire, vous vous laisserez porter par la foule. Et ces 5 kilomètres passeront comme une lettre à la Poste.

3. Passer un bon moment entre amis

La corrida de Troyes, c’est l’événement sportif et festif de cette fin d’année. Avec quelque 2 000 participants l’an dernier, c’est « the place to be », et pas seulement pour transpirer à grosses gouttes. Il y a toujours un avant, un pendant, et un after. On ne se sépare pas une fois la ligne franchie. Il y a ceux qui se retrouvent entre potes à la maison, ceux qui vont musarder autour d’un vin chaud régénérant, et ceux qui vont se requinquer dans les restaurants de la ville.

4. Se démarquer par le déguisement

Personne n’aurait l’idée de courir la corrida en short tee-shirt, au risque de paraître ridicule. Le choix du déguisement est primordial. En Père Noël ? Trop banal. En sapin ? Déjà vu. Avec un simple bonnet rouge ? C’est d’un commun…

« L’originalité n’a pas de limites », encourage le maire adjoint chargé des sports, Frédéric Serra. C’est à celui qui sera le plus drôle, le plus exubérant, le plus créatif, le plus tordu. Les têtes connues n’hésitent pas à se prêter au jeu. Car c’est la soirée où tout est permis. Pour motiver tous ces joyeux drilles, une bouteille de champagne est remise à l’arrivée aux 50 plus beaux déguisements. Ça vaut le coup de se creuser la tête pour se démarquer.

5. Faire une bonne action

Sur les 7 € versés à l’inscription, 1 € ira dans les caisses du Téléthon. L’épreuve a aussi une connotation caritative. Un acte de générosité qui pourrait compter aux yeux du Père Noël, surtout si vous n’avez pas été sage cette année.

- Inscriptions et retrait des dossards à la Maison des Associations (Service animations et équipements sportifs - 63, avenue Pasteur - 10 000 Troyes) : Du lundi au jeudi de 8h30 à 12h et de 14h à 18h, le vendredi jusqu'à 17h ainsi que le vendredi 15 décembre de 8h à 19h30. Les inscriptions sont également possibles par internet.

Photos